Quel type d’échauffement faire avant de courir ?

Se mettre au running indique bien en ce moment une bonne résolution. Pour que vous puissiez y tenir, honorez tous vos engagements comme les coures à pied à deux ou trois reprises en une semaine. Malgré le fait que vous vous montrez déjà prêt au running, la question d’échauffement n’est peut-être pas envisagée au préalable.

Quelle raison peut expliquer l’importance d’échauffement avant le footing ?

Un running indique un grand effort physique même si on n’est qu’un simple débutant dans la matière. Il n’est du tout optimal de courir à grande vitesse sans se préparer. Cela peut provoquer différentes sortes de blessures.

Seuls, les exercices d’échauffement aident le corps à se préparer face à l’effort à mettre en œuvre durant le footing. L’échauffement permet à la séance de démarrer dans des meilleures conditions.

Côté physique, cela participe à la préparation du système musculaire à l’effort, à l’activation de toutes les fonctions cardio-vasculaires et à la stimulation de toutes commandes nerveuses.

Déverrouillez votre dos et votre bassin

Commencez tout d’abord par quelques exercices à la fois dansants et simples. Cela réveille doucement tous vos muscles et déverrouille votre bassin avant de vous lancer dans le footing. Cet exercice consiste à faire quelques tours de bassin en simulant les exercices de hula hoop.

L’exercice de pince permet aussi de relâcher votre nuque et votre dos. Apparemment, cet exercice ressemble à du streching. C’est aussi un exercice sous forme d’étirement avant le running.

Echauffez vos chevilles

Lien entre les jambes, les chevilles sont des moteurs inévitables de toute séance de footing. Ce sont des supports très importants pour les pieds. Pour minimiser tout risque de tonsure de la cheville, il s’avère indispensable d’effectuer quelques exercices de chevilles.

Pour cela, utilisez vos chevilles en traçant une sorte de cercles sur le sol en vous tenant bien debout en gardant le dos droit et en écartant les pieds.

Echauffez vos genoux

Quelques petits exercices de jumping vous aident à éviter les ruptures et autres foulures de vos ligaments. Vous devez pour cela sautiller sur vos jambes tout en faisant des rebondissements.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This