L’Ho’oponopono ou l’art de s’aimer soi-même

D’origine hawaïenne, l’Ho’oponopono est un art de vivre ancestral qui impulse la paix intérieure. C’est devenu une méthode à part entière pratiquée à travers le monde afin de trouver l’équilibre entre le corps et l’esprit, et même pour venir à bout de certains maux.

 

« Ho’oponopono », un mot surprenant

L’Ho’oponopono est un terme hawaïen, le « Ho’o » se traduit par « entamer un acte, un choix », et le « ponopono » veut dire « charité, bienfaisance ou magnificence ». Dans l’ensemble, le terme définit l’action de recréer l’ordre à l’intérieur de soi. Ses principes reposent sur la responsabilité de chacun sur sa propre vie, car les actions se répercutent sur soi-même et peuvent être la clé de la paix intérieure. Aussi, la méthode se base sur des techniques d’auto-incitation et de réflexion pour purifier la conscience et afin de se reconnecter avec soi-même. Parce qu’une mauvaise santé peut résulter aussi d’un mauvais acte, selon une ancienne croyance hawaïenne, il est nécessaire de se purifier en faisant acte de pénitence, de reconnaître les torts et de demander pardon à la personne lésée.

 

Une formule simple pour faire face à tous les problèmes

« Désolé, pardon, merci, je t’aime », tels sont les maîtres mots du Ho’oponopono. Devant un conflit, une situation difficile ou une pensée négative, on peut réciter la formule tout au long de la journée. « Désolé » permet de prendre conscience de la situation et d’évoquer l’envie de résoudre le problème. « Pardon », quant à lui, amène une libération à la fois pour celui qui le dit et celui qui le reçoit, il permet de trouver un équilibre mental. « Merci », parce qu’on a pris conscience de la situation, on apprend de notre expérience et on a pu remettre de l’ordre en soi. Le changement positif est alors entamé. Pour renouer avec l’amour et effacer tout sentiment négatif, on n’oublie pas le « Je t’aime ».

1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This