Kangatraining : un sport pour une maman et son bébé

Quelques temps après l’accouchement, une mère veut reprendre des forces et prendre soin de son corps. Cependant, elle ne peut pas trop s‘éloigner de son petit ou bien elle ne veut juste pas le laisser à une nounou. Heureusement, le kangatraining existe. C’est une activité qui permet à toutes les jeunes mamans d’effectuer une petite séance de sport tout en s’occupant de son enfant.  

C’est quoi kangatraining ?

C’est un sport qui consiste à renforcer le lien qui existe déjà entre la mère et l’enfant. Ce sport s’adresse à toutes les mamans ayant un enfant entre 6 semaines à deux ans (10 semaines pour les enfants qui sont nés par césarienne) Toutefois, il est nécessaire d’avoir l’accord d’un gynécologue pour faire ou refaire une activité physique. Il est également très possible que le club auquel la dame décide de suivre des cours demande une autorisation écrite. De plus, il faut que la rééducation du périnée soit impérativement terminée avant de se lancer dans le kangatraining.

Comment  se déroule un kangatraining ?

La maman transpire et fait quelques exercices de musculation pendant que le petit bébé joue ou bien dorme. Mais avant tout cela, il faut faire quelques échauffements avec le bébé dans les bras. Ensuite, la mère enchaînera la séance par des postures avec le petit loulou ou louloute dans son porte-bébé. Après cela, elle fera quelques exercices au sol en mettant son enfant sur le tapis. Mais quel est don le rôle du bébé dans tout cela ? Il peut jouer le rôle d’un coach pour sa maman car en se fixant les yeux dans les yeux, le lien entre les deux se renforce.

Les avantages

C’est un sport qui possède plusieurs avantages. Toutes les mamans peuvent effectuer des échanges  sur toutes les façons de s’occuper d’un bébé vu que la séance se pratique en groupe. Après les cours se présente une grande occasion pour partager les expériences de chacun. Le kangatraining possède également de nombreux atouts dans l’amélioration de la condition physique car il permet de travailler le cardio, les bras, les cuisses et les abdominaux. Il n’y a pas de quoi s’inquiéter car c’est une activité qui se pratique avec douceur.   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This